img Captive d'un mafieux  /  Chapitre 30 Tumeur  | 53.57%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 30 Tumeur
Nombre de mots : 1335    |    Mis à jour : 28/10/2022

PDV Britney (Angelica)

J'suis finalement retourner à Chicago. Je voulais m'éloigner un peu de tout ce qui avait un rapport avec mon passé. Je n'ai pas encore eu l'occasion de parler de ma grossesse à Mr Angel car il est très absent depuis quelques temps. J'me suis réveillée avec un terrible mal de tête. J'avais envie de vomir , je détestais cette impression.

.... : Britney vous allez bien ?

Je me tourne vers Fiona , ma demoiselle de compagnie.

Moi : je vais bien... c'est normal tu sais.

Fiona : oui mais vous devez quand même consulter un médecin pour être sûr que rien ne cloche avec le bébé.

Je n'avais pas la nécessité de lui dire car elle l'avait su rien qu'en m'observant.

Fiona : vous voulez manger quelque chose ? Qu'est-ce qui vous ferait plaisir ?

Moi : eh bien j'aimerais manger du gratin de canard sauté.

Fiona : hein ?

Moi : je plaisante le gratin de poulet avec des bananes

Fiona : ok...je vais vous apporter ça dans quelques minutes.

Je me lève un peu trop vite et j'suis prise de vertiges. Ma vue se brouille avant que tout ne devienne sombre . ***

J'ouvrais les yeux suite à la sensation d'être piqué. J'avais raison , un médecin venait de me faire une piqûre , je scrute la pièce de ma chambre. Mr Angel est également présent.

Médecin : bien ça va lui passer , il faut qu'elle se repose et pas trop d'efforts.

Mr Angel : merci docteur !

Le médecin s'en va me lançant seule à mes pensées. Est-ce qu'il est au courant ?

Mr Angel : c'est Salvador le père ?

Demande t-il sans émotion en fixant un point invisible.

Oui il le sait....

Je me contente simplement d'hocher la tête, tellement j'avais honte.

Mr Angel : tu vas le garder ?

Moi : oui !!! Oui...je vais le garder.

Mr Angel : je vois...je ne sais pas ce qui s'est passé entre vous deux mais dis moi , est ce qu'il t'a forcée ?

Moi : non ! Non...il ne m'a pas forcé , je l'ai fait de mon propre gré...

C'était tellement gênant de parler de ça avec lui , bizarrement j'avais pas du mal à me confier au contraire je voulais tout lui dire... tout faire ressortir...

Mr Angel : tu l'aimes ?

Moi : plus maintenant...je , j'ai commis une erreur en lui donnant mon cœur , en lui donnant la clé pour me détruire. Je l'ai fait confiance, je l'ai crû et j'en paye le prix...

Mes larmes commençaient à couler. Putain d'hormones !! Il vient s'asseoir à mes côtés et me frotte le dos de façon renforçante.

Mr : tu sais...j'ai connu ta mère il y a plusieurs années. À cet époque j'étais le chef de la mafia brésilienne et ta mère y était pour des études. Elle avait reçu une bourse d'étude à Rio de Janeiro. Au début , on ne s'aimait pas le moins du monde mais l'amour s'y est mêlé. Elle était devenu l'essence même de ma vie. Mais la vie que je menais était beaucoup trop dangereuse pour elle. Plus d'une fois, elle avait failli mourir...je ne voulais pas qu'elle vive constamment dans la peur , j'ai donc décidé de l'éloigner. Je me suis arrangé à ce qu'elle me trouve avec une autre femme et je lui ai dit que je n'étais plus sûr de l'aimer. Ce jour là , j'ai détruit l'amour qu'elle ressentait pour moi . Après celà, elle ne m'a plus adresser la parole puis est rentré en Italie pour ne pas avoir à me revoir. Je suppose que c'est après ça que tu es né...

Je vois... tout semble un peu clair. C'est peut-être pour ça qu'elle tenait à ce que j'apprenne le portugais.

Mr Angel : c'est pour te dire que dans la vie qu'un mafieux mène , la vie n'est pas facile tu sais

Moi : euh Josh disait que...tu étais responsable de la mort de sa sœur il y a quelques années.

Mr Angel : Gaëtan le père de Josh , quand il était parrain, avait fait enlever ma jeune soeur , c'est pour celà que ma mafia et moi nous sommes attaqué à eux car il nous avait déclaré la guerre. C'est sûrement là dedans que sa sœur a trouvé la mort, tout comme la mienne d'ailleurs.

Moi : c'est horrible...je ne comprends pas comment des gens peuvent aimé ce style de vie... tué ou être tué...mais dans quel monde nous vivons ?

Mr Angel : je suis désolé. C'est à cause de ça qu'il t'a fait enlever et torturé.

Moi : merci de m'avoir éclairé...dis moi est-ce que tu aimais toujours maman même après son départ ?

Il me regarde dans les yeux. Ces yeux comme les miens. J'ai crû voir du regret

Mr Angel : tous les jours de ma vie...je n'ai cessé de penser à elle et de regretter ce que je lui ai fait. Je l'aimais , elle était mon rayon de soleil, elle arrivait à me donner le sourire mais je ne pouvais pas me montrer hypocrite et lui retenir...

Moi : papa....

Je vois des larmes sortir de ses yeux , je ne peux plus me retenir et j'eclate en sanglots aussi. Je le prends dans mon bras et nous restons comme ça pendant plusieurs minutes...****

Deux mois sont passés. J'étais à mon quatrième mois de grossesse. Ma relation avec papa s'était vraiment améliorer , il était mon Confident.

J'avais rencontré un Homme assez sympa. Il s'appelait Nathaniel. On est devenu de bons amis. Le mec m'a avoué une fois qu'il m'aimait , je lui ai dit que je n'étais pas prête à m'engager dans une relation mais il disait être patient jusqu'à ce que je le sois. Il était pourtant au courant de ma grossesse.

Un jour , je revenais du centre commercial avec Fiona. J'avais fait les boutiques pour mes bébés.

Fiona : t'as déjà trouvé des prénoms ?

Moi : uhmm non pas encore mais j'y pense.

Fiona : et pour leur nom....

Je m'arrête un moment

Fiona : je suis désolée...je n'aurai pas dû demander ça.

Moi : c'est bon... c'est pas grave , ils porteront mon nom.

Fiona : d'accord je comprends..

Nous rentrons à la résidence et je me rends direct dans le bureau de papa , je devais lui parler.

Arrivé devant la porte , j'ai pû voir qu'elle était entrouverte. J'entendis un brin de leur conversation.

.... : Vous n'allez pas lui dire ?

Papa : non..je ne veux pas la stresser avec sa grossesse.

.... : Oui mais elle doit quand même

Il s'arrête subitement. Je n'entends plus rien.

Mr Angel : qui est là !!!

Merde , on m'a grillé. Je rentre à l'intérieur et son regard froid devient un regard interrogateur.

Papa : Britney ? Qu'est-ce que tu...

Moi : qu'est ce que je ne dois pas savoir ? De quoi parlez vous ?

Papa : ça ne te concerne pas.

Moi : bien-sûr que ça me concerne et j'ai le droit de savoir. Je croyais que tu ne me cachais plus rien.

Il me regarde simplement avec de demander à l'homme à ses côtés de s'en aller. Il me dit de prendre place, chose que je fis simplement parce que j'étais enceinte.

Moi : alors ?

Papa : j'ai une tumeur au cerveau et je n'ai plus beaucoup de temps devant moi.

Mon cœur manqua un battement. Non ... c'est pas possible ... Il va mourir... Mon père va mourir... Je viens pourtant de le retrouver et il va déjà m'abandonner encore une fois.

Moi : non... c'est pas vrai

Papa : tout se paye ici bas ma chérie. C'est la loi.

Moi : non...la ..la médecine à évolué.. tu peux commencer un traitement et ça va s'arranger...

Papa : il est trop tard pour un traitement. Je dois simplement attendre que la mort se manifeste.

Pourquoi la vie est injuste....

Précédent              Suivant
img
img
img