img Captive d'un mafieux  /  Chapitre 23 Rio de Janeiro  | 
Chapitre 23 Rio de Janeiro
1809    |    15/10/2022

PDV Angelica.

On se trouvait dans le jet privé . Je m'étais endormie durant la moitié du trajet. Quand nous sommes arrivés , nous avons pris un Taxi.

Moi : dis Josh... Tu es déjà venue à Rio de Janeiro ?

Josh : oui , j'ai vécu...ici quelques temps.

Sa voix sonnait étrangement ,il a dû vivre quelque chose de désastreux ici . Je me rends compte que j'ignore encore beaucoup de choses sur lui.

Josh : tu connais le portugais j'espère...

Moi : obviamente ( bien-sûr ) .

Il sourit.

Josh : comment ça se fait ?

Moi : c'est ma mère qui me l'a apprise... elle tenait à ce que je l'apprenne....va savoir pourquoi...

Repenser à ma mère me rendais nostalgique.

Josh : tu vas voir , tu vas aimer cette ville.

Dit-il pour changer de sujet.

Moi : muito obrigado ( merci beaucoup)

Josh : eu vos suplico ( je t'en prie )

On est arrivé dans un grand hôtel.

Nous nous sommes rendus à la réception.

Réceptionniste : olá senhor ( Bonjour monsieur)

Josh : tenho uma reserva ( j'ai une réservation )

Réceptionniste : um Momento... ( un moment...)

Elle vérifiait dans l'ordinateur en face d'elle.

Réceptionniste : em nome do.. ? ( Au nom de ..? )

Josh : Salvador !

Réceptionniste : ohh aposento duzentos e des ! ( Ohh chambre 210 )

Il remet les clés puis nous prenons l'ascenseur. On est arrivé. C'était une suite ! C'était très beau.

Je visitais un peu les lieux. La chambre était grande et spacieuse. C'était chic tout ça.

Josh : tu aimes ?

Moi :

Pourquoi elle s'excuse d'abord ? Elle ne sais rien. Rien du tout.... Je soupire

Moi : ok...va te baigner. Puis rejoint moi sur la terrasse, ok ?

Elle hoche la tête puis s'en va dans la salle de bain.

Je vais sur la terrasse de notre chambre. Je me sers un verre de champagne. Ça fait parfois du bien de compresser un peu. Oublier ce qui nous tracasse.

Elle revient quelques minutes plus tard, habiller d'une petite culotte et d'un demi haut. Elle s'approche de moi timidement et vient s'asseoir sur mes genoux.

Elle : Josh....

Moi : uhm ?

Elle : cette fille... Serena, qui était-ce pour toi ?

Oh les femmes ! Des tonnes pour rien.

Moi : c'était...une connaissance

Elle : je me rends compte que...je ne sais pratiquement rien sur toi . J'ai conscience que ce que tu es devenu aujourd'hui c'est le résultat de ce que tu as vécu dans le passé... mais tu peux t'ouvrir à moi...

Hein qu'est-ce qui lui prend ? Elle se redresse pour se rassoir à califourchon sur moi .

Elle : je serai toujours là moi... alors stp ne me traite pas comme une étrangère !

Sur ce , elle pose ses lèvres sur les miennes. Sa langue demande accès à ma bouche et je l'autorise sans plus tarder. Ses mains commencèrent à déboutonner ma chemise.

Moi : Mlle est entreprenante aujourd'hui ?

Elle : je vais te donner du plaisir , ce soir.... c'est moi qui prend les rênes.

Je me sens à l'étroit sous mon pantalon rien que d'y penser.

Cette fille me surprendra toujours.

            
img
img
  /  1
img
img
img
img