img Captive d'un mafieux  /  Chapitre 10 Faux couple  | 17.86%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 10 Faux couple
Nombre de mots : 1199    |    Mis à jour : 07/10/2022

Nous sommes rentrés et Chloé s'est vanté que c'était un travail facile pour elle. Je voulais juste retourner dans ma chambre pour me reposer. J'allais y retourner mais ...

Josh : Angelica suis moi !

Il me devance et s'en va dans son bureau. J'le suis à l'intérieur.

Josh : comment s'est passé la mission ?

Moi : ....

Josh : tu as perdu ta langue ?

J'ai envie de le faire chier un peu.

Moi : c'était fastoche ! Tu sais quoi ? Il m'a embrassé et si Chloé n'était pas arrivé à temps, tu sais ce qui se serait passé....

Il fronce les sourcils

Josh : tu n'as pas pû te retenir de jouer la salope !

Moi : tu sais ce qu'elle te dis la salope ? Que tu es un connard !

Ses sourcils se plissent encore plus , je l'ai énervé. Il s'approche furieusement de moi et me plaque contre le mur.

Josh : comment oses-tu ???

Moi : ça ne serait pas arrivé si vous m'aviez dit qu'il était marié !!!! J'me suis senti ridicule essayant de discuter avec lui.

Il sourit face à ma remarque.

Josh : oh donc tu te serais taper le mec s'il avait été célibataire ?

Moi : peut-être bien en quoi ça vous regarde ? J'ne suis pas une pute !!! Je ne donnerai jamais à des hommes pareilles, surtout pas à vous !

Josh : tu crois m'intéresser ? Ouvre les yeux frère, tu n'es qu'une petite fille.

Uhmm quel goujat !!! Qu'ils aillent aux diables .

Je le repousse et m'en vais.

Josh : ehh je n'ai pas encore fini !

Je l'ignore et je sors de là. Cet homme est une vraie racaille.

Après quelques jours, je n'ai plus revu Mr Hadès. Ça m'arrangeait bien.

Sans lui ma vie était oklm , jusque j'aurais aimé retrouver ma sœur. S'il m'a vendu il pourrait bien le refaire avec Daniella.

Toc toc toc .

Je me redresse rapidement.

Falonne : bonjour Angelica !

Moi : bonjour falonne.

Falonne : monsieur veut te voir.

Mr réapparaît après plusieurs jours. Mes jours tranquilles sont finis.

Je vais dans son bureau, il y avait son conseiller.

Moi : que puis-je faire pour vous ?

Il se tenait la tête nerveusement !

Léo : vas-y... dis-lui !

Josh : c'est bon , c'est ce que je fais !!!

Je ne comprenais rien à ce qu'ils disaient.

Josh : Angelica j'ai une mission à te confier.

Encore...

Josh : ma mère arrive ce soir ici , j'aimerais que tu joues le rôle de ma petite amie.

Moi : hein ???

Josh : tu n'as pas entendu ou tu n'as pas compris ?

Moi : les deux !!! Pourquoi devrais-je faire ça ?

Josh : parceque tu n'as pas envie qu'il arrive malheur à ta sœur et aussi c'est moi le chef Ici. Ta vie m'appartient dois-je te le rappeler.

Cet homme....je le hais.... je le déteste.

Moi : je croyais que je n'étais qu'une petite fille, pourquoi moi ? Demandez à votre salope de Chloé !

Josh : oh la vérité t'a t-il blessé Mlle Angelica ?

Moi : je refuse !

Josh : le petit moment que tu as passé dans cette cellule ne t'a rien appris à ce que je vois ! Dit-il d'une voix froide. Les souvenirs de ce que j'avais vécu me reviennent.

Josh : alors ?

Moi : ok...

Josh : bonne fille...tu devras jouer le jeu pendant le temps qu'elle sera là . As-tu des questions ?

Moi : pourquoi pas Chloé ?

Josh : Chloé a une mauvaise réputation auprès d'elle donc jamais elle n'acceptera.

Comme c'est étonnant.

Moi : qu'est-ce que j'aurai à y gagner moi ?

Josh : la vie sauve !

Je soupire longuement, j'étais fatiguée de lutter . J'hoche la tête puis ressors de là.

PDV Josh.

Léo : franchement Josh , il fallait que tu l'as menace

Moi : tu t'attendais quand même pas à ce que je la supplie , jamais !!!

Léo : pourquoi elle ?

Moi : parcequ'elle est là et qu'elle doit se rendre utile.

Léo : uhmm ne serait-ce pas parce qu'elle t'attire ?

Moi : mais qu'est ce que tu vas imaginer !!!

Il rigole et ça ne fait que m'énerver encore plus.

Léo : pas besoin de jouer à ça avec moi Josh , tu es complètement gaga de cette fille.

Moi : qu'est-ce qui te fait croire ça ?

Léo : le fait que tu tolère tout ce qu'elle te dis, si c'était quelqu'un d'autre qui te parlait comme elle le fait, il serait déjà six pieds sous terre.

Moi : j'ai investi et j'ne veux pas gâcher la marchandise, elle me serait très utile.

Léo : alors pourquoi le simple fait d'imaginer qu'elle coucherai avec Kelvin te mettais dans une telle colère ?

Moi : simplement parceque je ne veux pas qu'elle se familiarise avec quelqu'un de riche.

Léo : faut savoir ce que tu veux frère !

Moi : j'y pense, je commence à croire qu'elle te plaît enfaite si non tu ne serais pas un tel débile quand il s'agit d'elle.

Léo : oui tu as raison...elle me plaît, permettrais-tu que je tente quelque chose avec elle ?

Moi : QUOI ?? AH ÇA JAMAIS !!!!

Il éclate de rire, se tenant le ventre.

Léo : ahhahahaha calme toi, je rigolais... t'aurais dû voir ta tête, prise à ton propre piège.

Moi : non.. c'est pas .... N'imagines rien, j'ne veux juste pas que tu te laisses distraire par cette femme !

Merde je fou quoi moi !!

Après avoir donné quelques instructions , j'me détendais dans ma salle de bain.

J'ai fini ma douche quand quelqu'un frappa violemment sur ma porte , pas besoin d'être génie pour savoir que seule cette suicidaire qui peut faire ça.

Moi : vas-y entre !

Elle entre furieuse.

Angelica : comment avez vous oser ? Pourquoi vous....

Elle s'arrête quand elle remarque que je suis en serviette. Elle en rougis même et détourne le regard. Je mentirai si je dis qu'elle n'était pas mignonne quand elle rougissait.

Elle : pour...quoi vous êtes en serviette...

Moi : je ne sais pas, peut-être parce que je suis dans ma chambre et je fais ce que je veux.

Elle : parlons de chambre, pourquoi avez-vous transféré mes affaires ici ... dans la vôtre....

Moi : si on doit faire semblant d'être un couple, il fallait régler ce détail.

Elle : je n'ai rien demandé moi !!! Ça ne faisait pas partie du contrat.

Je pouff de rire , contrat..? Je l'a saisit par la main et l'attire contre moi. Je tiens fermement sa taille, ce qui lui fit rougir encore plus.

Elle : qu'est-ce que vous faites...!!!?

Moi : de quel contrat parles-tu ? J'suis le dominant et toi tu es la dominée, tu fais ce que je veux !

Elle : très bien... lâchez moi maintenant.

Moi : devant elle, met un pause à ton vouvoiement. Prépare toi , elle sera là dans quelques minutes.

Je lui lâche finalement et disparaît dans mon dressing. Il fallait vraiment que ça m'arrive à moi .

Précédent              Suivant
img
img
img