img Captive d'un mafieux  /  Chapitre 7 Punition  | 12.50%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 7 Punition
Nombre de mots : 1214    |    Mis à jour : 06/10/2022

Cette peste a osé s'enfuir. Elle ne me connait pas bien c'est sûr. J'espère pour elle qu'elle a déjà quitter Mexico. Elle est vraiment suicidaire cette femme, si j'avais pas à y perdre je lui aurais déja fait la peau. Quand je l'a retrouverai je lui ferai vivre ce qu'on entend par rêve éveillé

Dring dring dring . Je regarde mon téléphone, c'est l'inspecteur Eduard qui m'appelle. Ce gars est mon espion dans la police. Un vrai toutou qui m'obeït. Il m'est très utile surtout quand il s'agit des déplacements des forces de l'ordre.

Moi : j'écoute !

Inspecteur : bonjour Mr Salvador... comment allez vous ?

De vrais lèche bottes.

Moi : faites chier !!!! Parler je n'ai pas de temps à perdre !!!

Inspecteur : euh ... c'est que ...une jeune femme s'est présenté Ici toute apeuré... disant que vous l'avez kidnappé.

Je me redresse aussitôt.

Moi : une jeune femme ? Genre une blondasse aux yeux bleus ?

Inspecteur : oui Mr, une belle blonde avec de belles formes et...

Moi : la ferme !!! C'est pas le sujet !!!!!

Inspecteur : je suis désolé....

Moi : retenez la , j'arrive tout de suite et aussi si vous la toucher je vous tue !

Inspecteur : ou-oui.... c'est noté...

Je raccroche avant de sortir en trombe du manoir. Je croise Léo dans le parking.

Léo : où vas-tu si urgemment ?

Moi : je l'ai retrouvé ?

Léo : ah bon... où est elle ?

Moi : dans un commissariat.

Ses sourcils se froncent.

Léo : un commissariat...?

Moi : ne t'en fais pas, c'est le nôtre.

Léo : je vois... écoute Josh ne soit pas trop sévère avec elle. Elle ignore le danger .

Moi : justement je vais lui montrer moi , ce danger ! Dis-je en entrant dans ma voiture. Direction le commissaire.*****

Après l'avoir récupérer , je l'a ramène au manoir. J'ai dû récompensé ce crétin d'inspecteur. Elle était au bord des larmes quand elle m'a vu, c'est rien comparé à ce qui l'attend.

J'me gare dans l'allée et l'a fait sortir de ma voiture. Je lui tenais fermement le bras en l'emmenant à l'intérieur.

Elle : tu... vous me faites Mal...

Moi : je n'ai encore le début.

Je resserre ma prise encore plus. Nous entrons à l'intérieur.

... : Vous êtes là....!

Chloé et Léo se sont approchés de nous.

Chloé : toujours à se démarquer petite chienne mal léché !! Dit-elle froidement.

Léo : Josh....

Je lui lançais un regard pour lui dire qu'il ne l'ouvre pas, sa bouche !

Chloé : Josh correctionne là bien ! C'est une vraie tête de mule, elle ne sait pas à qui elle a à faire.

Je l'ignore et l'emmène dans le sous sol. Dans une de mes salles de correction. Spécialement conçu pour ce genre de personne têtu et rebelle.

J'entre dans la pièce et l'a pousse violemment, chose qui lui fait tomber.

Moi : je t'ai donné trop de liberté, jeune fille désormais tu resteras ici !!!

Elle : mais qu'est ce que je vous ai fait moi ? Laissez moi m'en aller. Je ne dirai rien... c'est promis.

Moi : mais oui tu ne dira rien, c'est d'ailleurs ce que tu as fait à l'inspecteur. Tu n'as rien dit.

Elle : .....( Regard baisser)

Moi : écoute moi bien, capitule le . La moitié de la ville me connait et me crains, donc tu ne t'échappera que par miracle.

Elle : mais je ne dirai rien !!!! Je veux retourner chez moi ! Auprès de ma sœur et de mon père.

Moi : ton père ?

J'eclate littéralement de rire , j'ai pas rit comme ça depuis.

Elle : je peux savoir ce qui est si drôle.

Moi : tout est drôle, quand tu le sauras tu vas te marrer aussi !!

Elle : je n'ai rien fait de mal.... je ne mérite pas ça....

Moi : ça c'est pas les pensées de ton cher papa.

Elle : qu'est-ce que vous voulez dire ?

Moi : ton cher papa t'a vendu à moi donc tu es ma propriété et j'suis ton propriétaire !

Elle : quoi ? Vous délirez !! C'est faux , il ne ferait jamais ça !!

Moi : jack Alvares ! Un homme charmant...je l'ai rencontré en Italie. Nous avons fréquenter le même Casino, disant qu'il s'est invité tout seul. Il a joué à des jeux avec beaucoup d'hommes riches. Il a beaucoup misé mais il a perdu et moi je n'aime pas sortir perdant, surtout quand il s'agit d'argent, je te l'ai déjà dit pas vrai ?

Elle me regarde abasourdi, les larmes coulant déjà.

Moi : reprenant ma belle histoire. Ton père a joué avec de l'argent qu'il ne possédait pas. Je l'ai donc prévenue dans le plus calme possible de me rendre mon argent ! Il en était impossible et c'est là que ça devient intéressant !

Les larmes continuaient de couler .

Moi : il me propose alors sa fille aînée. Il me dit de la prendre en échange de l'argent et qu'en retour je devais lui verser 500.000 balles de plus.

Elle : c'est faux..... c'est pas possible....

Moi : mais elle s'accroche ! Tu l'as appelé quand tu étais au commissariat non ? Pourquoi n'a t'il pas pris en compte ce que tu lui disait.

Ses yeux s'élargissent un moment avant de se refermer. Elle s'écroule au sol et pleure ! Je n'ai même pas commencer sa punition et elle se fatigue déjà à pleurer.

Elle : laissez moi partir.... Je vous rembourserai....

Moi : ok donne moi les 500.millions que ton père me doit et basta . Je disparais. Elle était plus choquée.

Elle : cinq....cent ....millio...

Moi : ça suffit !!!! Tu as commis une terrible erreur en voulant te barrer , tu vas payer pour ça.

J'appelle mes hommes. Ils l'attachent les bras ouverts comme une croix. Un de mes hommes prends un fouet et se prépare à frapper.

Moi : allez-y !

Il l'a frappe une fois, deux fois... Elle se met à hurler.

Elle : ahhhhhhhhhh

Puis cinq puis six...puis sept ...au neuvième coup , elle perd connaissance.

Homme 1 : qu'est-ce-qu'on fait boss ?

Moi : détachez là et laissez la ici !

Je sors de là en trombe. Pourquoi j'avais une mauvaise sensation en moi . J'entre dans mon bureau et j'me sers un verre de tequila.

Bon sang... pourquoi ça me mettait hors de moi ....!!!

Toc toc toc .

Chloé traverse la porte et s'approche de moi.

Chloé : coucou toi....

Elle vient s'asseoir sur mes genoux. Elle m'embrasse et me carresse sur tout le corps. Sa main s'attarde sur mon entrejambe. J'ai vraiment l'esprit embrouillé. Si c'est un moyen pour moi d'oublier, je l'attrape fermement et l'embrasse avec rage. Je la plaque contre le bureau et je glisse mon doigt en elle. *****( Tabou ✓)

PDV Angelica.

Je me sentais faible... détruit.... anéanti.... brisé .... déçu.....morte ....trahi...

Comment a-t-il pu me faire ça.... m'avoir vendus...je comprends tout maintenant, j'comprends son comportement.... je le comprends.....

Je n'ai plus envie de lutter .... je suis fatiguée.... Je veux mourir....je veux rejoindre maman.... j'ai déjà l'impression d'y être. Je veux disparaitre... Je n'en peux plus....je n'en peux plus....

Précédent              Suivant
img
img
img