img Captive d'un mafieux  /  Chapitre 1 Commencement  | 
img
Captive d'un mafieux
img img img
Chapitre 1 Commencement
1239    |    05/10/2022

La nuit tombe et nous sommes là toutes les deux. Après une journée comme celle là, je ne voulais que retrouver mon lit. Je venais de me faire virer parceque mon patron me faisait des avances auxquels je n'ai pas cédé, dû coup j'ai perdu mon emploi. Comment allais-je faire maintenant ? Comment allais-je payer les frais d'hospitalisation de ma sœur sans compter le reste.....

Elle me regardait fixement comme si elle se doutait de quelque chose.

Ma sœur : Ange... qu'est-ce qu'il y a ?

Moi : non..non .. rien pourquoi ?

Ma sœur : tu es dans les vagues depuis un moment, tu peux me le dire tu sais....

Moi : tout va bien Daniella, ne t'en fais pas... Dis-je en forçant le sourire,

Daniella : je vois très bien que quelque chose te dérange... celà doit sûrement avoir un rapport avec moi... je suis désolée d'être un fardeau....

Moi : mais qu'est ce que tu dis ? Tu n'es pas un fardeau et tu ne le sera jamais !!!! Ne redis plus jamais ça.

Elle : mais .....( Les larmes aux yeux)

Je lui prends dans mes bras et lui rassure. C'est pas sa faute... elle n'a pas demandé à être tout le temps malade... Elle n'a personne à part moi et juste le soulard qui nous sert de père....un vrai ivrogne !

Bref, j'en oublie parfois mes manières. Je m'appelle Angelica Alvares , j'ai 22 ans .. ma vie est loin d'être un conte de fées au contraire c'est plus typiquement conte d'horreur mais bon. Ma sœur Daniella est ce que j'ai de plus Cher, elle a vingt ans , c'est ma meilleure amie. ****

J'suis rentrer à l'appart, moi qui avait une vie de luxe dans un immeuble manoir , tout a été gâché du jour au lendemain. Tout ça à cause de cet homme....

Je sens un grincement venant de la porte, j'en déduis donc que le Roi rentre au palais.

Je sors de ma chambre pour rejoindre le salon.

Moi : vous avez fini de boire majesté ?

.... : Parle moi sur un autre ton jeune fille, j'suis quand même ton père !!!

Je roule des yeux avant de croiser mes bras sur ma poitrine.

Moi : un père cupide et irresponsable ! Dis-je froidement

Papa : tu as la langue bien pendue, elle causera ta perte un jour.

Moi : je n'aurai pas la langue ainsi si tu ne passais pas ton temps à t'enivrer et à jouer à des jeux d'argent !!!

Papa : je le fais pour ma fille... je gagnerai un jour des millions tu verras !

Il a marché maladroitement jusqu'à sa chambre. Je soupirais avant d'entrer dans la mienne.

Les jours sont passés et j'ai essayé dur comme fer de trouver du travail malgré mes compétences, j'avais toujours droit à des " désolé on ne peut pas vous embaucher" " vous n'êtes pas celle qu'il nous faut". " Le poste n'est plus disponible"

Je savais très bien que c'était un coup de mon ex patron, étant influents, il s'est donné ce droit. Comment j'allais faire maintenant ?

Ma sœur devait subir une opération dans deux semaines et je devais absolument trouver de l'argent avant celà... J'ai même pensé un instant à aller présenter mes excuses à mon ex patron, cet homme pervers mais j'ai laissé tomber.

Je réfléchissais dans ma chambre quand quelqu'un frappa à la porte.

Je l'ouvre et découvre papa

Moi : ???

Papa : je veux te parler....tu as un instant ?

J'ai tout mon temps enfaite.

Moi : euh d'accord.

Je le suis jusqu'au salon, que veut-il me dire ?

On p

rend place sur le canapé, j'attends qu'il articule .

Papa : je... je suis désolé ma chérie !

Tiens donc ? Je rêve ou quoi ?

Papa : j'suis désolé pour ce que vous avez dû subir à cause de moi ... désolé d'avoir gâcher vos vies....

J'y crois pas, Jack Alvares est entrain de s'excuser, c'est la meilleure.

Papa : j'ai été un con...

Moi : j'ne vais pas dire le contraire, tu as été le plus grand des connards ! Putain papa, tout ce qui nous arrive est de ta faute ! Tu as tout perdu, notre manoir, notre entreprise tout nos biens dans un jeu d'argent !!!!

Papa : ce n'était pas ma faute... j'étais...

Moi : oui tu étais ivre comme toujours et tu as signé des actes de transferts bêtement ! T'as un problème avec l'alcool c'est fou

Papa : j'suis navré pour ça, je ne jouerai plus aux jeux d'argent , je vais essayer.. je veux juste ton pardon....

Moi : il n'y a pas qu'à moi que tu dois des excuses !

Papa : je sais.. j'irai m'excuser auprès de ta sœur plus-tard, alors ? Tu me pardonnes ?

Comment faire ? Depuis toute petite, j'ai toujours eu une relation compliqué avec mon père et avec l'âge ça ne s'est pas arrangé. Depuis la mort de maman, il est devenu encore pire . Un accro à la boisson et aux jeux. C'est autour de ça que sa vie tournait , à en oublié qu'il a deux filles.

Papa : alors ?

Moi : je n'ai rien... contre toi, je te pardonne si c'est ce que tu veux entendre

Papa : merci ma fille. Dit-il essayant de me prendre dans ses bras chose que je refuse, je recule et il comprend qu'il s'emballe un peu vite.

Papa : j'ai une excellente nouvelle pour toi !

Moi : que des surprises on dirait !

Dis-je avec un sourire ironique.

Papa : j'ai réussi à te trouver un emploi !

Moi : qu-quoi...? Sérieusement ?

Papa : oui. D'ailleurs, elle passe nous saluer dans quelques minutes.

Moi : elle ?

Je ne comprends pas.

Après quelques minutes, une jeune femme s'est présenté chez nous. On devait avoir le même âge ou peut-être même plus que moi . Elle était si raffiné.

Papa : Angelica , je te présente Chloé. Chloé c'est elle dont...je t'ai parlé, ma fille Angelica.

Chloé : enchanté Angelica !

Moi : pareillement....

Papa : tu ne te souviens pas d'elle chérie ? C'était la fille de notre voisin quand on a vécu en Irlande.

La fille de notre voisin ? Non... je ne m'en rappelle pas du tout ! Si ma mémoire est bonne, notre voisin en Irlande avait un fils pas une fille....

Moi : non ça ne me dit rien...

Papa : tu as vraiment la mémoire courte.

A qui le dit-il ?

Chloé : ce n'est pas grave... ça arrive ! J'ai appris que tu cherchais un emploi Angelica ?

Moi : euh oui....

Papa : tu sais ma chérie, Chloé est comme toi . Elle est d'origine italienne mais à dû quitter le pays pour trouver un emploi ailleurs , elle pourra certainement t'aider.

Moi : vraiment ?

Chloé : mais bien-sûr ! Tiens !

Elle sort un truc de son sac.

Chloé : voici ma carte, passe me voir si tu es intéressé mais fait le vite , j'ne suis là que pour quelques jours.dit- elle avant de s'en aller. Elle est monté dans sa voiture de luxe puis est parti. Ça lors...

Papa : comment tu l'as trouvé ?

Moi : pas mal... elle a l'air gentil.

Papa : c'est elle qui sera la solution à tous nos problèmes. Accroche toi !

Si seulement je savais.....

            
img
img
  /  1
img
img
img
img